La France A Du Talent

Edition du 20/07/2021
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 06 75 20 59 39

Email : chateaugrandbos@gmail.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Famille SABON DE ROCHEVILLE


Les 8.5 ha de vignes en Châteauneuf-du-Pape se répartissent sur deux terroirs : le plateau de “Pied de Baud” et le quartier “les Galimardes”. Mylène Rocheville présente des Châteauneuf-du-Pape rouges élaborés avec des cépages classiques : Grenache, Mourvèdre, Syrah, Cinsault et Vaccarèse, et un Châteauneuf-du-Pape Blanc avec quatre cépages : Roussanne, Grenache Blanc, Clairette Blanche et Bourboulenc. L’exploitation s’étend aussi sur la commune de Bollène avec une jeune Oliveraie et sur Nyons avec des anciens Oliviers et des vins en Côtes du Rhône cultivés en Agriculture Biologique, Guillaume Rocheville étant le seul Vigneron Indépendant de sa commune. “La récolte 2020 est de qualité parfaite, nous précise Mylène Rocheville, de beaux raisins nous ont donné des vins riches, complets, ce qui nous a permis d'atteindre notre objectif qualitatif, et du point de vue quantitatif, c'est très bien aussi également. Nous avons une nouveauté cette année, un Châteauneuf-du-Pape récolté le 25 Août issu de 4 cépages : Roussane (50%), Grenache blanc (18%), Clairette blanche et Bourboulenc (16%). Nous proposons à la vente cette année le Châteauneuf-du-Pape blanc 2020, et, en rouge le Châteauneuf-du-Pape 2019, et des millésimes de 2013 à 2019 sont également disponibles. Guillaume élabore toujours sa cuvée ‘GYPA” en partenariat avec Vautours en Baronnies. Nous espérons créer cet été du 1er au 30 juin, le mois du Blanc pendant lequel nous offrirons pour toutes bouteilles achetées en Châteauneuf du Pape blanc ou en côtes du Rhône blanc un goodies. Le 30 juillet, en présence d'astrophysiciens, soirée Astrovignes !” On se régale avec le Châteauneuf-du-Pape rouge Le Serre des Mourres 2019, velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, où les fruits noirs très mûrs se fondent avec des notes épicées. Le 2018 est toujours d’une belle harmonie, complet et puissant, d’une jolie persistance aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, un vin très bien élevé. Nous avons goûté également le 2017, dans la même lignée mais qui mérite de vieillir un peu en cave, très prometteur. Séduisant Châteauneuf-du-Pape blanc Marcangelin 2020, qui fleure bon le musc et l’aubépine, tout en bouche, de robe brillante et limpide, d’une jolie rondeur. Tout aussi agréable le CDR blanc Sophie 2019, qui associe finesse et densité, est tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noisette. Beau CDR rouge cuvée Gypa AB 2019, 70% Grenache et 30% Syrah, cette cuvée est née de l’amour des oiseaux et des Baronnies provençales. En effet, nous avons commencé à être partenaires de l'association “Vautours en Baronnies” (qui existe depuis 1996) en 2016, lors du début de la réintroduction du gypaète barbu. Un vin de couleur cerise soutenue, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, de charpente solide.

Mylène Rocheville - Earl le Serres des Mourres
15, avenue Saint-Joseph (Caveau : 117, rue de Montélimar 26110 Nyons)
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :06 07 12 18 27
Email : sabonrocheville@gmail.com
Site personnel : www.domainerocheville.com

Domaine des GÉLÉRIES


Au sommet. Exploitation de 30 ha répartis sur plus de 45 parcelles, depuis plusieurs générations aux familles Meslet, Thouet et Rouzier. “Mon métier proche de la nature et de mes terroirs ligériens, explique Germain Meslet, a orienté mon choix dans une protection du vignoble de manière modérée et raisonnée. L’environnement dans lequel nous vivons au quotidien, est guidé par la volonté d’accéder à une excellente maturité des raisins. C’est en effet cette maturité complète qui offre aux vins toute leur richesse, leur complexité mariant élégance et finesse.” Très beau Bourgueil Les Sablons 2018, médaille de Bronze à Paris 2019, un vin de couleur profonde, bien corsé, aux tanins fondus, bien en bouche, riche et structuré, au nez persistant où dominent des arômes subtils de cassis, de griotte et de cannelle. Superbe Bourgueil cuvée Vieilles Vignes sur Tuffeau 2018, il est très équilibré, complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices. On se fait plaisir avec le Saint-Nicolas-de-Bourgueil cuvée Tradition 2018, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine, c’est un vin ample et velouté. Joli Chinon rouge Le Puy Blanc 2018, médaille d’Argent Val de Loire 2019, de robe grenat, riche et persistant en bouche, bien charnu comme il se doit, aux notes de fruits frais et d’humus, un vin de très bonne charpente, de très bonne garde. Et toujours séduisant Chinon blanc, très réussi, ample et parfumé, avec des notes d’agrumes bien typiques, que l’on vous conseille sur un taboulé ou une tarte à l'oignon.

Germain Meslet
4, rue des Géléries
37140 Bourgueil
Téléphone :02 47 97 74 83
Email : domainedesgeleries@orange.fr
Site personnel : www.domainedesgeleries.com

BRIXON-COQUILLARD


Né en 1900 dans une famille de vignerons, Georges Coquillard a 20 ans lorsqu'il décide de se constituer un vignoble en greffant lui-même ses plants afin de produire ses propres vins. Pour lui, le mariage des années folles et le pétillement divin du Champagne était une évidence alors... C'est dix ans plus tard, en 1932, qu'il vendait ses premières bouteilles... À la fin des années 1960, sa fille Hélène et son gendre Gabriel allaient lui succéder et donner un nouvel élan à l'aventure. Alain, son petit-fils, les rejoint à partir des années 1980, perpétuant alors le savoir-faire acquis. “Quelle magnifique année 2020, s'exclame Alain Brixon, la nature nous a gâtés. Les vendanges ont été précoces : débutées et terminées en Août, avec des raisins sains, seuls les Chardonnay ont été un peu triés. Les vins ont une belle expression, sont gourmands et se distinguent par leur fraicheur, une bonne maturité et un bel équilibre. Les Pinots noirs sont encore un peu fermés, les Meuniers sont souples et fruités. Nous préparons une nouvelle Cuvée Blanc de noirs (80% Pinot noir et 20% Meunier) qui est en cours de vieillissement depuis 2 ans et sortira, vraisemblablement, en 2022. Nos ventes actuellement : Champagne Cuvée Brut, Brut Rosé, Brut Réserve, Extra Brut, Blanc de Blancs Premier Cru, assemblé cette année, et Brut Prestige vendange 2015. Notre but : poursuivre avec ardeur et enthousiasme notre travail habituel.” On se fait régulièrement plaisir avec le Champagne cuvée brut, il a une mousse légère et abondante, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, d’une belle longueur en bouche. Toujours très agréable brut rosé, une cuvée ample, à la mousse intense et fruitée dominée par la famboise et la mûre. Tout en élégance également, le brut Réserve, ample, de bouche fraîche et ronde à la fois, d’une jolie robe dorée, au fruité délicat, aux senteurs de noisette et de narcisse. Goûtez l’Extra brut, qui développe un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle, un Champagne de mousse légère, de bouche franche, vive, charmeuse. Superbe Blanc de blancs Premier Cru, alliant subtilité et complexité, intense au nez, où dominent les fleurs et les fruits jaunes frais, il développe une bouche très élégante, marquée par son Chardonnay, d’une belle finale fine, parfait sur des quenelles de volaille ou une daurade au vin blanc, notamment. Et pour finir le brut Prestige, équilibré, parfumé, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique.

Alain Brixon
40, rue Victor Hugo
51500 Ludes
Téléphone :03 26 61 11 89
Email : alainbrixon@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-brixon-coquillard.fr

PIERRE FRICK


En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la bio-dynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Vinification sans aucun additif, vendanges manuelles, levures indigènes, élevage sur lies durant 9 mois. On est toujours sous le chame de ce Muscat Steinert 2016, de bouche bien fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée, suave, finement bouqueté, un vin où la richesse s’associe à la distinction, à servir avec une tarte amandine ou un quatre-quarts aux pralines roses. Beau Pinot Noir Strangenberg 2018, pur vin, sans sulfite ajouté, une réussite, riche et parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, alliant structure et velouté. Tout en charme, le Pinot Gris Grand Cru Vorbourg 2017, macération, pur vin sans sulfite ajouté, développe une pointe de fraîcheur et un fruité persistant, d’une jolie complexité aromatique aux nuances fumées, de robe très brillante. Remarquable Riesling Grand Cru Vorbourg 2016, aux connotations de fleurs, de citron et de lis, dense et racé, bien équilibré en acidité, de bouche savoureuse, un vin de très bonne évolution. Goûtez aussi le Bergweingarten 2017, pur Sylvaner, sans sulfite ajouté, non filtré, qui sent bon le pamplemousse et la pêche, et ce Gewurztraminer 2018, macération, pur vin, sans sulfite ajouté, puissant et bouqueté, très séduisant par sa structure et sa densité d’arômes, sec et persistant en bouche, parfait sur une langouste grillée ou une poule pochée sauce verte.


5, rue de Baer
68250 Pfaffenheim
Téléphone :03 89 49 62 99
Email : contact@pierrefrick.com
Site : pierrefrick
Site personnel : www.pierrefrick.com


> Nos dégustations de la semaine

Château Le SÈPE


Château PESQUIÉ


Domaine BORDENEUVE ENTRAS


Le vignoble de 30 ha s'étend tout en coteaux sur des terrains argilo-calcaires en majorité à exposition plein midi.

Très typé, l?Armagnac Vieille Réserve, un assemblage de 15 ans, est tout en onctuosité, avec des notes complexes où se retrouvent le pruneau confit, le bois, le cacao et la figue, de bouche intense avec ces arômes d?une grande subtilité (fruits confits, cuir...).

Le Floc de Gascogne Rosé, (nouvelle étiquette, vive et jolie), de couleur rubis, corsé, est un vin de bouche puissante, très fin, charnu, très parfumé (griotte, humus?), avec cette touche d?Armagnac bien présente en finale, à prévoir sur du chocolat amer (9,80 €). Au même prix, le Floc de Gascogne Blanc allie complexité d?arômes et longueur, au nez de fruits (coing, pêche), charmeur et riche. 

Goûtez l?IGP Côtes-de-Gascogne rouge Bordeneuve 2011, au nez intense de petites baies rouges et de framboise, est de bouche gourmande et légère, que l?on a raison de suggérer sur une poule farcie gersoise, particulièrement abordable (4,60 €), et le Colina Oeste rouge (très belle étiquette), une cuvée à base de Tannat, Malbec, Merlot, une valeur sûre, intense au nez, tout en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de mûre, associant rondeur et vivacité (9,50 €), tandis que la cuvée Planeta, sols de marnes blanches à sous-sol très calcaire, marqué par son Petit Manseng prédominant, est un séduisant vin Blanc, à l?étiquette également très réussie, moderne et colorée, tout en arômes (fruits secs, poire), alliant nervosité et rondeur, dense au nez comme en bouche (12 €).

Famille Maestrojuan

32410 AYGUETINTE
Tél. : 05 62 68 11 41
Fax : 05 62 68 15 32
Email : mbrmaestrojuan@wanadoo.fr
www.domaine-entras.com
   



> Les précédentes éditions

Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020

 



Domaine Jean CHARTRON


Domaines BUNAN


Château LAGARDE


Vignoble André HARTMANN


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château BARRÉJAT


Domaine de POUYPARDIN


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château JOUVENTE


Château PANCHILLE


Château de PANIGON


Domaine du JAS D'ESCLANS


Maurice VESSELLE


Vignobles JALOUSIE BEAULIEU


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Gérard DOREAU


Maison ZOELLER


POINSOT Frères


Domaine des BOUQUERRIES


Château LUCHEY-HALDE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Michel MORILLEAU


Francis BLANCHET


Château FONROQUE


Château DARIUS


Château MIRE-L'ÉTANG


Château de CREZANCY


Château CLOS des PRINCE


Château TOUR-DU-ROC


Maison MOLLEX


LES VINS GEORGES DUBOEUF



DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CLOS TRIMOULET


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales