La France A Du Talent

Edition du 19/03/2019
 

Château Grand Puy Lacoste

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE


Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, François-Xavier Borie, qui en est le propriétaire, lui a fait atteindre les sommets. Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 58 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 75% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente.  François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Émeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Le “double tri” a été complété par un troisième effectué entre les deux tris manuels. Ce 3e tri se fait à la sortie de l’égrappoir et permet d’améliorer encore la qualité du tri baie par baie effectué sur la deuxième table vibrante. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. La qualité des millésimes 2016 : “c’est un millésime magnifique, nous dit Émeline Borie, avec une qualité de raisins superbe, que ce soit les Merlots ou les Cabernets. Nous avons fait les assemblages le 12 Décembre, qualitativement, le 2016 est supérieur au 2015, qui est déjà un très beau millésime. Ce sont deux millésimes de grande qualité. En 2016, beaucoup de complexité, très grande longueur en bouche, belle maturité, il me fait penser au 1996. D’un point de vue climatique, la saison 2016 a été assez stressante jusqu’à début juillet, puis, à partir de mi-Juillet les températures élevées ont provoqué un stress hydrique. Il a plu le 10 Septembre, juste de quoi réhydrater la vigne jusqu’aux vendanges, cela lui a redonné un souffle.” Le Grand-Puy-Lacoste 2016 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernet-Sauvignon dans son assemblage : 79% qui démontre la richesse et le potentiel de son terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond et brillant. Les arômes de fruits noirs intenses explosent au nez, renforçant le caractère de raisin bien mûr tout en gardant une jolie fraîcheur minérale. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de fleurs. En bouche, les sensations vont crescendo : suave, dense et complexe. 2015 : le 2015 ressemble au 2005, beaucoup de puissance et de caractère, très fondu, d’un très beau potentiel de garde. Le Grand-Puy-Lacoste 2015 s'inscrit dans la série des grands millésimes, démontrant la race et la qualité de ce beau terroir. On y découvre une belle structure très équilibrée composée d'une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (74%), où se dévoile toute la complexité et l'opulence de cette très belle année. Ce vin présente une robe d'un rouge profond et intense. Le bouquet dévoile des parfums opulents de fruits noirs et de cassis très mûrs. L'ensemble se complète par des notes d'épices et de violette, d'une grande fraîcheur, le tout renforcé par une touche de Cabernet franc dans l'assemblage (3%). En bouche, l'attaque est dense et précise. Les arômes et la texture vont crescendo et se prolongent sur des tanins très enrobés, puissants et mûrs. On retrouve ici la trame des plus beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment pleinement la complexité de son terroir. 2014 : l'assemblage du Grand-Puy-Lacoste fait une nouvelle fois une large place au Cabernet-Sauvignon (82%) démontrant, s'il le faut, le potentiel de son terroir à exprimer tous les caractères et le charme des grands Cabernets. Ce vin présente une robe d'un beau rouge rubis intense et profond. Le bouquet dévoile des arômes de fruits noirs bien mûrs et très concentrés, de myrtille évoluant vers la crème de cassis très typique du Grand-Puy-Lacoste, le tout rehaussé par une touche d'épices légèrement poivrée. En bouche, l'attaque est dense, précise et se prolonge sur des tanins mûrs, puissants et élégants. Ce 2014 possède un très bel équilibre et une belle fraîcheur associés à une longue finale de note de cacao très intense. On retrouve dans ce vin la trame des beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment la richesse et la complexité du terroir, alliant le raffinement des fruits et des tanins bien mûrs. 2013 : les 80% de Cabernet-Sauvignon lui donnent une belle trame harmonieuse et montre le potentiel de son terroir. D’un rouge grenat profond, il offre un bouquet qui dévoile des arômes de fruits noirs complétés d’une touche de cassis. L’ensemble est relevé d’une pointe d’épices vanillées. L’attaque en bouche est précise, droite, soulignée par des tanins fondus, mûrs et équilibrés. Le tout offre un vin alliant charme, élégance et fraîcheur avec une jolie finale très pure.

   

Château Grand Puy Lacoste

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66

Email : dfxb@domainesfxborie.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château THUERRY


Domaine de 340 ha de terres sur les communes de Villecroze, Flayosc et Tourtour, sur terroir d’argile, de calcaire et de pierres. “Jean-Louis Croquet, ce Breton amoureux de rugby et de bons vins a débarqué en Provence à la fin des années 1990, au terme d’une vie professionnelle bien remplie qui l’a menée à la présidence du groupe Taylor Nelson Sofres, l’un des leaders mondiaux des études marketing et d’opinion. “Les années se suivent et ne se ressemblent pas ! Après une année 2017 des plus sèches jamais enregistrées, 2018 aura été marquée par la fréquence des précipitations depuis le printemps jusqu’à fin août. La courte période de canicule fin juillet n’a fait que perturber encore un peu plus la physiologie de la vigne, notamment du Grenache. Une grande vigilance en début de développement végétatif a permis de contenir les multiples contaminations par le mildiou et ainsi préserver notre récolte. Les cépages précoces ont été récoltés à partir du 8 septembre, soit 11 jours plus tardifs que 2017 et conforme à une année normale. Ils présentaient un état sanitaire optimal ! L’été indien qui nous a accompagnés pendant toutes ces vendanges, nous a permis de finaliser et d’optimiser tout l’investissement tant humain que matériel consenti cette saison. Les vins rouges sont commercialisés lorsqu’ils atteignent leur plénitude après 4 à 5 ans d’affinage. Nous choisissons dès la fin des macérations le mode d’élevage optimum en fonction de la typicité de chaque vin. En règle générale, les Merlot sont préservés en cuve béton pour leur apporter juste une légère micro oxygénation nécessaire et suffisante à leur épanouissement. Les Syrah peuvent suivre deux chemins distincts, tantôt en cuve inox pour préserver les épices et le fruit des plus fringants, tantôt sous bois pour amplifier la rondeur et l’ampleur tout en exaltant les parfums. Le Cabernet est l’élu naturel du bois, soit en cuve de 78 hl ou 100 hl, soit en barrique bourguignonne de 228 l. Il s’agit d’affiner et de dompter leur structure tannique tout en apportant un volume et un soyeux complémentaire. L’élevage des rouges a pour objectif de peaufiner et de parfaire la structure originelle des vins sans affecter leur typicité aromatique. Anthony Arndt nous dit aussi que “le Château Thuerry poursuit sa démarche dans l’œnotourisme en proposant des visites et dégustations (sorties de cuves, dégustation en verre noir…). Un lieu privatif est actuellement en cours d’aménagement, il permettra d’accueillir des groupes et des séminaires pour des dégustations et repas privilégiés.” On est au sommet avec ce Côtes-de-Provence Château rouge 2014, 41% Syrah, 35% Cabernet-Sauvignon et 24 % Mourvèdre, élevé en cuve Inox. Il a une robe rubis violine, tanins fins et croquants, des arômes prononcés de fruits mûrs et d’épices. Le Château rosé (63% Grenache, 18% Syrah et 19% Cinsault), est un vin de saignée à la suite d’une macération pré-fermentaire, élevage sur lies durant 4 mois. C’est un vin très friand et fruité, jolie couleur rosée pâle, beaucoup de finesse, bel équilibre, idéal à l’apéritif. Quant au blanc, c’est un joli vin sec et frais, beaucoup de caractère, notes délicieuses d’agrumes, à prévoir sur les coquillages et crustacés. Il y a également le Coteaux Varois en Provence blanc Les Abeillons 2017, 81% Rolle et 19% Sémillon, sol argilo-calcaire et schisteux, un beau vin au nez fleuri, suave et puissant, d’une très belle persistance aromatique en bouche (pomme, narcisse), vraiment remarquable. Et ce Coteaux Varois en Provence rouge Les Abeillons 2013, 46% Grenache, 36% Cabernet-Sauvignon et 18% Syrah, très parfumé, chaleureux, ample et structuré, d’une belle finale en bouche, de bonne garde.

Jean-Louis Croquet

83690 Villecroze
Téléphone :04 94 70 63 02
Email : thuerry@chateauthuerry.com
Site personnel : www.chateauthuerry.com

Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


La famille exploite la vigne depuis 3 générations, sur un terroir spécifique à la région, de coteaux de nature argilo-calcaire : le kimméridgien. Beau caveau de dégustation, qui crée un cadre chaleureux avec pierres et poutres apparentes. Très beau Chablis cuvée Pierre 2017, vieilli en fût de chêne, 100% Chardonnay, dont la particularité est, qu'après le pressurage et le débourbage, le jus est descendu directement en tonneaux dans la cave, où il fait sa fermentation alcoolique et malolactique. Les derniers mois, un bâtonnage est effectué une à deux fois par semaine. Après ces 11 mois d’élevage, le vin est filtré puis mis en bouteilles... Cela donne un vin de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, un vin très réussi, où s’entremêlent les fruits et le lis en bouche. Goûtez également le Chablis 2017, 100% Chardonnay, où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, dense et distingué à la fois, tout en fraîcheur et persistance en finale. L’Irancy rouge 2016, 95% Pinot noir et 5% César, est ferme et épicé, avec des tanins mûrs et soyeux. Nous apprécions aussi l’Irancy rouge cuvée Pierre 2016, 95% Pinot noir et 5% César, aux arômes de framboise très mûre, d’une belle couleur aux reflets violets, aux tanins ronds. N’hésitez pas à vous faire plaisir aussi avec le Bourgogne rosé Pinot gris 2017, le Bourgogne Passetoutgrain rouge 2017, 1/3 de Pinot noir et 2/3 de Gamay, de bouche fruitée, légère et ronde, au nez fin, ou encore ce Bourgogne rosé, 95% Pinot noir et 5% César, aux arômes de framboise, de belle couleur et d’une belle fraîcheur, et le Bourgogne blanc Chardonnay, au nez fleuri, plein de charme, qui développe des nuances de coing.

Olivier Heimbourger
Rue de la Porte-de-Cravant
89800 Saint-Cyr-Les-Colons
Téléphone :03 86 41 40 88 et 06 19 58 54 84
Email : heimbourger@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-heimbourger.com

Domaine des GÉLÉRIES


Exploitation de 30 ha répartis sur plus de 45 parcelles. Ces parcelles appartiennent depuis plusieurs générations aux familles Meslet, Thouet et Rouzier. “Mon métier proche de la nature et de mes terroirs ligériens, explique Germain Meslet, a orienté mon choix dans une protection du vignoble de manière modérée et raisonnée. L’environnement dans lequel nous vivons au quotidien, est guidé par la volonté d’accéder à une excellente maturité des raisins. C’est en effet cette maturité complète qui offre aux vins toute leur richesse, leur complexité mariant élégance et finesse.” Remarquable Bourgueil Les Sablons 2016, un vin avec des arômes de framboise, de groseille et de mûre, classique, corsé, aux tanins mûrs, long en bouche. Très agréable Bourgueil cuvée Vieilles Vignes sur Tuffeau 2016, médaille de Bronze Concours des Ligers 2017, un vin complexe, intense et charmeur, bien typé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche puissante, une belle réussite. On se fait plaisir avec le Saint-Nicolas-de-Bourgueil cuvée Tradition, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine, c’est un vin ample et velouté. Goûtez également le Chinon rouge Le Puy Blanc 2016, médaille d’Argent Concours de Ligers 2017, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais très présents, c’est un grand vin complexe charnu comme le Chinon cuvée Vieilles Vignes de Coteau 2016, médaille de Bronze Concours des Ligers 2017, c’est un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau. Et un très séduisant Chinon blanc 2015, avec ces notes de fleurs et de noisette spécifiques, un vin bien caractéristique de son terroir, subtil et persistant. Très joli Bourgueil rosé Le Rosé des Géleries, issu d’une saignée après macération de quelques heures, tout en fraîcheur et gourmandise.

Germain Meslet
4, rue des Géléries
37140 Bourgueil
Téléphone :02 47 97 74 83
Email : domainedesgeleries@orange.fr
Site personnel : www.domainedesgeleries.com

CLOS TRIMOULET


Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait au maximum les tanins, le "Clos Trimoulet" est un excellent vin de garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété, après un élevage de 18 mois en barriques de chêne. Remarquable Saint-Émilion GC 2012, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches.  Le 2011 est excellent, parfumé (humus, griotte, mûre), tout en bouche, aux tanins amples, au nez complexe (violette, fraise des bois), alliant souplesse et charpente, chaleureux. Superbe 2010 (médailles d’Argent Concours Bordeaux 2012 et Vignerons Indépendant 2010) : millésime très apprécié dans la lignée du 2009, un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, très équilibré, aux arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent. Beau 2009, médaille d’Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde comme le 2008, médaille d’Argent au concours des Vignerons Indépendants, au bouquet subtil où règnent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apportés à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d’un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.”

Earl Appollot

33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 24 71 96
Télécopie :05 57 74 45 88
Email : contact@clos-trimoulet.com
Site : clostrimoulet
Site personnel : clos-trimoulet.com


> Nos dégustations de la semaine

Les Vignobles BESSINEAU


C'est en 1989 que Dominique Bessineau, homme du Nord et passionné de vin, eu un coup de foudre pour cette propriété de 30 ha, située sur un terroir de côte sud argilo-calcaire, (70% Merlot, 20% Cabernet franc et 10% Cabernet-Sauvignon).
Il propose ce Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Compostelle du Château côte Montpezat 2010, élevé en fûts de chêne, riche en couleur comme en arômes, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, fondu, d'un remarquable équilibre en bouche (12€ environ). Tout en charme, le Bordeaux rosé Le Canon de côte Montpezat, issu d'un pressurage direct, dégage des arômes fruités de fraise, de pêche blanche, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, vraiment très séduisant (11,90€). Il y a encore ce Château Haut Bernat AOC Puisseguin Saint-Émilion 2010, élevé en fut de chêne. Médaille d'Argent Grand Vins Mâcon 2012, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de cerise et de cannelle, d'une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche (13 e), et le Bordeaux Blanc sec Château côte de Montpezat (40% Sauvignon Blanc, 30% Sauvignon gris, 30% Sémillon), macération pellicullaire, fermentation 60 % en barriques neuves, suivie d'un élevage sur lie avec bâtonnages pendant 6 mois, de belle couleur jaune paille, dense et floral, très harmonieux, de jolie bouche complexe avec ces notes de citron et de tilleul, tout en arômes et suavité. Aucune hésitation.

8 Brousse
33350 Belvès-de-Castillon
Tél. : 05 57 56 05 55
Fax : 05 57 56 05 56
Email : bessineau@cote-montpezat.com
www.cote-montpezat.com


CLOS CENTEILLES


Patricia Domergue est à la tête de ce domaine, mené dans le respect des sols et de la vigne. 
Le Minervois Rouge Clos Centeilles 2010, parts égales de Mourvèdre, Grenache noir et Syrah, éraflage total, cuvaison en cuve ouverte, macération de 4 semaines, les différents cépages sont mariés à la cuve et non assemblés après coup, élevage en cuves acier émaillé, une partie séjourne de 10 à 12 mois en barriques de plusieurs vins..., le tout expliquant ce vin tout en couleur, très aromatique, avec des notes subtiles d?humus et de petits fruits rouges surmûris, gras, alliant finesse et structure, ample, de très bonne évolution, parfait avec une daube de bœuf aux raisins ou une terrine de foie gras aux figues.
Le Minervois Carignanissime de Centeilles 2012, avec des notes de violette et de réglisse, riche en couleur, comme le Minervois rouge Campagne de Centeilles 2011, avec ce nez délicat mais intense de fruits rouges et d?épices aux accents de garrigue, généreux et ferme, aux tanins soyeux. 
On y propose encore cet IGP Côtes de Brian Centeilles blanc 2015, ample comme on les aime, suave et sec à la fois, où s?entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, d?une grande finesse, à déboucher sur une andouillette grillée ou un saucisson brioché, par exemple. Gîte et chambres d?hôtes.

Patricia Boyer-Domergue
Campagne de Centeilles
34210 Siran
Tél. : 04 68 91 52 18
Fax : 04 68 91 65 92
Email : contact@closcenteilles.com
www.closcenteilles.com


DORÉ LÉGUILLETTE


Troisème génération de vignerons, pour ce vignoble d?un peu plus de 8 ha répartis en sur une vingtaine de parcelles. Le domaine s'étend sur les communes de Charly sur Marne et de Villiers Saint Denis, et l?exploitation est rentrée dans la démarche ?Viticulture Durable en Champagne?.
Coup de cœur pour ce Champagne Vieilles Vignes Millésime 2012, issu de Vignes de plus de 30 ans, 58% Meunier, 12% Pinot Noir et 30% Chardonnay, très équilibré, parfumé, au nez dominé par les fruits jaunes frais et le pain brioché, tout en bouche, vif et fin, un vin classique et distingué (31 €). Agréable Blanc De Blancs Millésime 2010, 100% Chardonnay, élégant, tout en finesse, parfumé, de mousse riche et très fine, aux nuances légèrement miellées (24 €).

Carole Léguillette
3, rue Paul Hiver
02310 Charly-sur-Marne
Tél. : 06 71 84 19 23
Email : contact@champagne-doreleguillette.com
www.champagne-doreleguillette.com



> Les précédentes éditions

Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017

 



Château PENIN


J. de TELMONT


Jean-Bernard BOURGEOIS


Château PAILLAS


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Alain LITTIÈRE


R. RENAUDIN


Château D'ARRICAUD


Château BELLES-GRAVES


Yvon MOUSSY


Domaine Guy BAUDIN et Fils


Château FONROQUE


PHLIPAUX Père et Fils


Domaine de VIAUD


Jacques ILTIS & Fils


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Château MAÏME


MAS DU NOVI


R. BOUTILLEZ MARCHAND


Scea Roger PABIOT et ses Fils


DRAPPIER


Domaine TROTEREAU


MORIZE Père et Fils


Château BEAUCHENE


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château TOUR-DU-ROC


FLEURY-GILLE


Philippe LECLERC


Domaine GUIZARD


Domaine François BERTHEAU


Château PEPUSQUE



DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE ALARY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales