La France A Du Talent

Edition du 19/01/2016
 

Champagne de CASTELNAU

Excellence

De CASTELNAU

Si l’origine de cette marque remonte à 1916, c’est surtout depuis sa reprise en 2003 par la Coopérative Régionale des Vins de Champagne, qu’une nouvelle impulsion lui est donnée. Ici règne un grand professionnalisme et une seule exigence : l’excellence.


L’origine du nom du Champagne de CASTELNAU remonte en 1916, nom du célèbre général De Castelnau qui s’est illustré durant la première guerre mondiale et dont la fameuse devise était “qui s’y frotte, s’y pique”. Puis, à partir de 1925, la marque de CASTELNAU appartiendra à une famille sparnacienne durant trois générations. Très en vogue dans les années 1930, le Champagne de CASTELNAU est servi sur les tables des familles royales. En 2003, la Coopérative Régionale des Vins de Champagne, basée au coeur de Reims, acquiert la marque de CASTELNAU, et ce dynamique regroupement met alors en commun son savoir-faire et sa palette de 149 crus pour élaborer des cuvées d’exception. La CRVC est animée par une équipe compétente et dynamique menée par sa Présidente Jocelyne Dravigny et son Directeur Général Pascal Prudhomme. Toutes les différentes étapes de l’élaboration des cuvées de Champagne font l’objet de soins attentifs et d’une traçabilité infaillible. On retrouve tout cela dans leurs cuvées : Brut Réserve : 40% Chardonnay 20% Pinot Noir 40% Pinot Meunier dont 17 % de vins de réserve qui lui confèrent subtilité et maturité. Robe jaune aux reflets verts et or, d’une très grande complexité aromatique. Notes de torréfaction, d’amande, de cacao. “Une âme de Millésime dans un corps de Brut”. Généreux, et soyeux, volumineux et ample en milieu de bouche et d’une grande persistance en finale. Ce Champagne de gastronomie s’apprécie sur des poissons cuisinés. Brut Rosé : 35% Chardonnay, 14% Pinot Noir, 51 % Pinot Meunier, 10% Pinot vinifié en vin rouge, 20% de l’assemblage est constitué de vins de réserve qui lui confère maturité et complexité. D’un beau rose pomelos aux reflets saumonés, arômes de fraise des bois et de prune. Bouche tendre, légère, délicate, finale aux notes de pâte de fruits et de cerise à l’eau-de-vie (Pinot Noir). Idéal à l’apéritif ou sur des tartes chaudes, clafoutis. Blanc de blancs Millésimé 2000 : 100% Chardonnay de la Montagne de Reims, du Mont de Berru, de Montgueux, et une partie en Côte des Blancs, d’un beau jaune d’or, un Champagne aérien et riche au nez, belle complexité aromatique, notes savoureuses de meringue, de grillé, de torréfaction, bouche juste assouplie par le temps, très belle fraîcheur, notes de gingembre, de mandarine et de citron confit. Un millésime exceptionnel à pleine maturité, d’une fraîcheur étonnante et au beau potentiel d’évolution. Brut : 82% Pinot Noir, 18% Pinot Meunier. Robe or pâle à reflets brillants. D’une belle effervescence vive mais crémeuse formant un fin cordon persistant. Nez frais de prune. La bouche est fraîche mais douce aux saveurs d’abricot, de pêche de vigne, d’une belle finale délicate et bien aromatique de laurier, de tabac blond et d’eucalyptus. Ce Brut donne un Champagne de désir, primesautier, très agréable à savourer à tout instant du jour ou de la nuit. Brut Millésimé 2004 : composé de 39 crus 50% Chardonay, 33% Pinot noir, 17% Pinot Meunier. Des vignes situées sur des Premiers Crus. Nez complexe qui s’oriente vers des notes crémeuses légèrement chocolatées, de citron confit et de miel. En bouche, on est séduit par des notes de mirabelle, la vivacité et la finesse, un Champagne tout en dentelle, avec une belle finale généreuse.

   

Champagne de CASTELNAU

Présidente : Jocelyne Dravigny - Directeur Général : Pascal Prudhomme
5, rue Gosset
51100 Reims
Téléphone : 03 26 77 89 00
Télécopie : 03 26 77 89 23
Email : commercial@crvc.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RABAUD-PROMIS
RAYMOND-LAFON
(GUIRAUD)
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
CAILLOU
LA TOUR BLANCHE
BASTOR-LAMONTAGNE
HAUT-BERGERON



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
DOISY-VEDRINES*
(COUTET (B))
CROS (Loupiac)
(PIADA)
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ARCHE PUGNEAU
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
(CLIMENS (B)*)
LAFON
LAMOTHE-DESPUJOLS
VALGUY
(MALLE*)
ROUSSEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA GARENNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec 58 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin, aidé de ses deux fils Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. “En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”. Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, beaucoup planté ces dernières années, arrivons à 63 ha : il fallait augmenter la capacité d’accueil des raisins ! Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un nouveau pressoir pneumatique.” “Le 2014 nous promet des vins assez légers, nous dit Loïc Augustin, pas trop d’alcool ce qui plaît aux consommateurs, les Syrahs étaient bien mûres, un vin qui est plus sur le fruit, assez friand et gourmand. Nous n’avons pas poussé trop l’extraction, nous privilégions le fruit. Ce sera un millésime très agréable à déguster rapidement. De toutes manières, au Château Fabas, nous n’aimons pas les vins trop corsés ou riches en alcool. Les consommateurs, eux aussi, recherchent plus de finesse, de légèreté, un vin pas trop puissant, plutôt aromatique. Aujourd’hui, les 2012 sont à la vente, c’est un millésime très fruité, tout en rondeur, un vin assez léger d’une belle fraîcheur en bouche. Le Minervois Cuvée du Seigneur 2012 est superbe, un vin charnu, avec plus de structure, des notes prononcées d’épices, des arômes de fruits confits. Le Minervois Le Moural 2012 est un vin de garde avec un peu moins de structure que la Cuvée du Seigneur, tout en rondeur, aux arômes de cerise confite. Minervois Serbolles 2013 est un vin assez léger à boire dans les 3-4 ans, souple, très agréable qui s’accorde avec beaucoup de mets. Serbolles blanc 2014 : à dominante de Vermentino ce qui lui donne ces notes d’agrumes caractéristiques, est un vin assez gras car nous avons travailler sur lies, bonne acidité, bon équilibre.” Il y a aussi ce superbe Minervois cuvée Seigneur 2009, né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud et régulés à 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le vin est charnu, dense, avec ces senteurs de fruits confiturés qui se retrouvent en bouche, et poursuit une très belle évolution. Le Minervois Le Mourral 2011, 35 hl/ha de rendement, Syrah (60%), Grenache (30%) et Mourvèdre (10%), très élégant, est tout en complexité, avec des notes épicées, parfumé en bouche (humus, réglisse). Grâce à l’élevage en barriques, le vin est d’une belle longueur au palais, puissant, de garde. Il y a aussi ce Minervois Serbolles rouge 2012 : très fruité, très équilibré, élégant, un vin “féminin”. Le Minervois Serbolles blanc 2012 (base de Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure, très réussi comme le Sauvignon, marqué par son cépage, où la fraîcheur prédomine.

Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas

Château LAFON


Le Château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d'Yquem. Vignoble de 11 ha. Le Sauternes cuvée Désir 2011, d'une très jolie concentration aromatique, est de bouche savoureuse aux notes d'abricot bien mûr et de miel d'acacia, d'une longue finale, caractéristique de ce beau millésime. 2009, subtil, persistant, où l'on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, dense et distingué à la fois, très fin, de garde. Le Sauternes 2011 est un vin suave et complexe, où s'entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, Beau 2010, médaille d'Argent Bordeaux 2011, puissant, tout en fruité et fraîcheur, un vin fin et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits macérés. Le 2009, médaille d'Or au concours de Lyon 2011, de jolie robe dorée intense, au nez où s'entremêlent des notes de miel et d'abricot, est tout en arômes, de bouche persistante et suave. Excellent Château Nauton 2010, avec ces connotations subtiles où s'allient les fruits blancs mûrs, le pain grillé et les fleurs fraîches, de bouche ample.

Earl Fauthoux

33210 Sauternes
Téléphone :05 56 63 30 82
Télécopie :05 56 63 30 82
Email : olivier.fauthoux@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulafon.fr

ZOELLER


Comme en témoigne le pressoir datant du XVIIe siècle, la famille perpétue depuis plus de dix générations la tradition vinicole. Respect de la faune et de la flore pour la santé de la vigne. Les vendanges sont effectuées à la main. Superbe Riesling Grand Cru Altenberg de Wolxheim 2010, classique, aux nuances complexes, aux notes fruitées et florales intenses, riche et charmeur, très typé. Le Gewurztraminer Les Orchidées 2013, racé, tout en fraîcheur et minéralité, avec des arômes de citronnelle et des notes de noix et d’épices, un vin puissant, sec et souple à la fois. Le Pinot gris 2013, d’une grande franchise au nez, tout en finesse, est un vin croquant, de bouche ample. Tout en bouche, le Muscat Vendanges Tardives cuvée Noah blanc 2009, avec des notes de d’une longue finale. Excellent Pinot noir Réserve 2013, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux. Goûtez le Muscat, suave en bouche, très parfumé, particulièrement charmeur comme ce Superbe Pinot gris Vendanges Tardives blanc 2011, tout en onctuosité, où s’entremêlent des nuances persistantes de fruits macérés et de pain grillé. Goûtez également leur excellent Crémant d’Alsace Rosé, avec ce nez de framboise mûre, de finale ronde, qui allie intensité et souplesse, de mousse fruitée et persistante.

Mathieu Zoeller
14 - 16, rue de l'Eglise
67120 Wolxheim
Téléphone :03 88 38 15 90 et 03 88 48 88 59
Télécopie :03 88 38 15 90
Email : vins.zoeller@wanadoo.fr
Site personnel : www.vins-zoeller.fr

DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999. Il s'est lancé dans l’aventure viticole en 2004 avec 2,53 ha de vignes, installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques... Beau Bordeaux Supérieur cuvée Azur 2009, médaille d'Argent au concours Expression des vignerons bio d'Aquitaine, cuvée spéciale de Merlot, très parfumé, harmonieux, un vin où la souplesse prédomine, tout en nuances, aux tanins fondus. Le Bordeaux Supérieur 2009 (80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon), aux notes de fruits rouges mûrs (griotte, framboise) et d’épices, de bouche riche, tout en saveurs, un vin charnu et charpenté, déjà charmeur mais de bonne garde. Le 2008 (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, issu d’un élevage mesuré en barriques, un vin produit en toute petite quantité (seulement 2000 bouteilles), a reçu la médaille d’Argent au concours des vins Bio Amphore 2011, un vin harmonieux, aux notes de sous-bois et de griotte mûre, de bouche ample et fondue, de très bonne évolution. On savoure également ce Bordeaux Supérieur 2006, puissant et complexe, très harmonieux, charnu, aux nuances de mûre, de girofle et d’humus, tout en distinction, qui poursuit sa belle évolution, et le Bordeaux Supérieur cuvée des Mille et Une Nuits 2005, classique de ce grand millésime chaleureux, un vin riche, au nez intense, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois.

Jean-François Moniot
23, route de Coutras
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 74 22 22 et 06 08 05 62 47
Télécopie :05 57 84 55 40
Email : lentredeuxmondes@vinsdusiecle.com
Site : lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr


> Nos dégustations de la semaine

René RUTAT & Fils


Une Maison familiale depuis plusieurs générations où l’on pratique de plus en plus la lutte raisonnée dans ce vignoble de 7 ha, planté à 95% de Chardonnay. Le travail de la vigne et du vin est une tradition : des arrière-grands-parents tonneliers et des grands-parents vignerons ont donné le goût et la passion du vin à leur fils René. Le Champagne René Rutat naît au début des années 1960 avec le statut de propriétaire-récoltant.
“Le millésime 2012 est une année assez tendue tout au long du cycle, me dit Michel Rutat, on ne savait pas trop quoi faire pour sauver notre récolte, tant la pression du mildiou était forte. Après, ma foi, quand on vendange c’est la récompense du travail intense à la vigne, avec une qualité de vendange exceptionnelle ! Sans être pessimiste, je m’attendais à avoir des difficultés jusqu’à la vendange et même après sur le travail des vins, et bien non, tout s’est très bien passé c’est remarquable. Le mois d’août à vraiment tout assaini et à permis d’attendre une bonne maturation. À déplorer bien sur le volume très bas, moins 40% environ, mais c’est peut-être cela qui est à l’origine de cette belle qualité, c’est un argument qui se défend. La perte est grande surtout sur les Chardonnays, je suis pratiquement en mono cépage, sur 7 ha, j’ai seulement 40 ares de Pinot Noir, la perte de quantité est due principalement au mildiou. Les Pinots noirs sont excellents, j’ai même fait du vin rouge qui est superbe, ce qui n’est pas si courant en Champagne.
À l’arrivée on a une belle fraîcheur, une belle acidité avec des bouquets déjà bien développés, tout ce qu’il faut pour faire des Champagnes de garde. Je fais tous les ans un peu de millésimé que je décide ou pas de mener à terme en fonction de l’évolution. Le manque de volume se ressentira dans les 2 années à venir. Je vais sûrement jongler sur les tirages par rapport aux quantités autorisées de façon à avoir suffisamment de vins de réserve pour pouvoir faire mes assemblages comme d’habitude.
Le 2011 était une bonne année, le vin est un peu plus fermé, mais c’est un peu normal, en ce moment, je vends la vendange 2009 et 2008 et, en millésime, le 2003.”
Toujours une référence avec leur Champagne Millésimé Premier Cru Blanc De Blancs 2003, qui associe richesse aromatique et persistance en bouche, avec des connotations de noisette, d’abricot sec et de fruits mûrs, un Champagne d’une belle longueur en bouche. Beau 2002, d’une grande fraîcheur, de robe or pâle, de bulles fines et persistantes, au nez frais et d'une belle complexité aux notes d'agrumes et de fruits blancs, avec beaucoup de puissance et de caractère au palais, d’une finale aux saveurs douces (24 €).
Le brut Nature est une réussite, une cuvée élégante, d’une grande persistance, un Champagne de mousse fine et vive, d’une belle harmonie au nez comme en bouche, aux arômes subtils de narcisse et de citron. Beau Premier Cru Blanc De Blancs, riche et rond, mais très fin, au nez subtil (fruits frais, amande), tout en persistance aromatique, d’une belle longueur. Leur Extra Dry, Chardonnay uniquement, assemblage de deux années consécutives : 50% 2008 et 50% 2009, est toujours très agréable, mariant structure aromatique et persistance en bouche, avec des nuances de citron et de noix (15,90 €). Excellent brut Grande Réserve Blanc De Blancs, très équilibré, aux arômes de citron et de pamplemousse mêlés à des notes d'abricot et de pomme acidulée, une cuvée franche, très fine (17,60 €). Il y a également le Champagne demi-sec, d’une grande richesse aromatique, à la robe intense, suave, est à découvrir sur une volaille rôtie comme sur les desserts (15,90 €), le brut rosé est tout en bouche, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante (18,30 €) et ce Vertus rouge, aux arômes de framboise très mûre et de poivre, de très bonne structure, de bouche dense et persistante, un vin harmonieux, ample et distingué, d’excellente évolution, qui demande une cuisine relevée.

Michel et Évelyne Rutat

TERRES d'HACHENE


Vignobles, grandes cultures, oliveraies, truffières et forêts forment les 65 ha d’un seul tenant des Terres d’Achène. Lamas et moutons débroussaillent les garrigues et participent ainsi à la lutte contre les dangers d’incendie. Sols diversifiés : terres argilo-calcaires, Sols superficiels sur conglomérat, de galets roulés et de terres brunes plus profondes.
Goûtez cet IGP Petraea rouge 2010, de robe grenat, avec ces notes de fruits macérés et d’épices, de bouche séduisante, un vin gras et charnu, aux tanins équilibrés, réussi comme le Robur rouge 2011, au nez de cerise cuite, aux tanins présents et soyeux à la fois, riche, bien charnu, finement grillé. Joli Cerris rosé 2012, un vin équilibré avec une pointe d’acidité qui apporte la fraîcheur.

Horace Pictet
Scea Vignoble des Gardies - Le Puechlong
30610 Saint-Nazaire-des-Gardies
Tél. : 06 69 00 12 24
www.terresdhachene.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château de POURCIEUX


Passe à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le Château appartient depuis son origine à la famille du Marquis d'Espagnet dont plusieurs membres occupèrent la charge de Conseiller au Parlement de Provence. Depuis 1986, Michel d'Espagnet perpétue la tradition familiale et assure les destinées du domaine, venant de planter 2 ha supplémentaires de Rolle.
Le vignoble, d'une superficie actuelle de 28 ha, est composé de 5 cépages différents dont les trois principaux sont : Syrah à petits grains pour 47%, Grenache noir pour 33% et Cinsault pour 6%, puis les cépages secondaires, le Cabernet-Sauvignon et le Rolle. Vignoble cultivé et entretenu de façon traditionnelle, les vignes sont labourées 4 à 5 fois par an. La fumure est apportée après récolte. Elle se compose uniquement de matières organiques et en aucun cas d'engrais chimiques.
Coup de cœur pour son Côtes-de-Provence rouge 2011, riche en couleur comme en charpente, tout en finesse d’arômes (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, tannique, associant structure et finesse, à déboucher sur des magrets de canard rôtis et fricassée de champignons des bois (10,50 €). 
Superbe cuvée Grand Millésime rouge 2003, 95% de Syrah d’une seule parcelle, âgée de plus de trente ans, complétée de Grenache et de Cabernet-Sauvignon, argilo-calcaire, caillouteux, exposé sud en coteau et restanques..., le tout donnant ce grand vin aux senteurs de sous-bois, d'épices et de mûre, capiteux, où s'harmonisent des connotations de cassis et de poivre, médaille d'Argent Paris 2006 (11,50 €, il les vaut largement). “Notre volonté, précise-t-on, est d’extraire toute la puissance aromatique du plus fameux cépage de notre terroir, tout particulièrement à l’occasion d’un millésime exceptionnel. Une micro-oxygénation est effectuée entre les 2 fermentations puis pendant plusieurs semaines après fermentation malolactique. C’est alors que le vin est mis en barriques de chêne français, dont un tiers de barriques neuves, pour un élevage de 20 à 24 mois. Après assemblage et dégustation, le vin est embouteillé puis stocké dans les anciennes caves sous le Château pour encore durant deux ans.”
Le 2001 se goûte également parfaitement, au nez complexe de fruits mûrs avec des notes de fumé, charpenté, un vin qui emplit bien le palais, médaille d'Argent à Paris, en 2003.
Le Côtes-de-Provence rosé 2014, avec ce nez de fleurs fraîches et d’épices, est onctueux et vif à la fois, d’une jolie finale, un vin franc et charmeur, parfait sur un poulet au gingembre ou une paella aux fruits de mer (10 €).
Michel d'Espagnet

> Les précédentes éditions

Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château BOUTILLON


Domaine de BARROUBIO


Château CLOS de SARPE


Cru du PARADIS


Château PÉROUDIER


Domaine de CHAMP-LONG


Badie, L'Intendant...


CHATEAUNET


Château LAFLEUR du ROY


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Domaine Marc JOMAIN


Château Les GRAVES


Château FOURCAS-DUPRÉ


Domaine Jean-Max ROGER


Château CLAUZET


Pierre FRICK et Fils


Guy CADEL


Francis BLANCHET


Château de COUDOT


Château ROUGEMONT


Domaine des GÉLÉRIES


MAS DU NOVI


Domaine de la PETITE CHAPELLE


HAMM


Cru LAMOUROUX


Clos JEAN


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Étienne OUDART



CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU MONT-REDON


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHAMPAGNE GREMILLET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales