La France A Du Talent

Edition du 14/07/2015
 

ARNOUX & Fils

Patrimoine

ARNOUX & Fils

Un vignoble dans la Famille depuis 8 générations !


“Notre famille, précise Jean-François Arnoux, détient ce vignoble depuis 1717, depuis que le Seigneur de Lauris, fit don d’une parcelle à un ancêtre de la famille Arnoux, Pierre Bovis, le 13 avril 1717 pour être exact. Depuis ce jour, le vignoble s’est transmis de père en fils depuis 8 générations. Jusqu’au début du XXe siècle, il y avait de la polyculture avec notamment beaucoup de maraîchage dans la région. Mon grand-père Aimé, qui est né en 1901, a développé le vignoble et, en 1936, a créé la Cave du Vieux Clocher. Aujourd’hui, Jean-François s’occupe de la partie commerciale et de l’export, Marc, l’œnologue de la famille, s’occupe de toute la partie technique, vignes et vinification. La propriété familiale s’étend sur 40 hectares en appellation Vacqueyras. “Nous avons nos vignes plantées sur un joli terroir de garrigue situé au début du plateau qui redescend vers Courthézon, poursuit Jean-François Arnoux. Un beau sol constitué des célèbres galets roulés (commencement du prestigieux terroir de Châteauneuf-du-Pape), qui restituent la nuit la chaleur emmagasinée pendant la journée, permettant ainsi aux baies, une maturation optimale. Ce terroir est particulièrement adapté à la production de vins rouges. Nous sommes aussi vinificateurs et achetons des raisins que nous vinifions dans nos chais, ce qui nous permet d’avoir une gamme complète des vins de la Vallée du Rhône. Nous avons su marier le traditionnel et le modernisme indispensable, avec un cuvier traditionnel, des cuves béton, des foudres, des pressoirs pneumatiques, éraffloirs... Nous avons une cuve tronconique qui se révèle être un atout qualitatif important et récoltons à la main pour préserver au maximum la qualité des raisins. Nous avons notre propre typicité comme l’illustre si bien notre Cuvée 1717. Une sélection de nos meilleurs terroirs, avec un assemblage de vieilles vignes, un vin “haut de gamme” et confidentiel (5000 bouteilles par an). Nous l’élevons en barriques de bois neuf pour l’arrondir mais tenons absolument à garder la fraîcheur du fruit, même si nous recherchons sur l’élevage toute la noblesse du bois, avec des arômes de torréfaction, café, moka, pain grillé et de bois précieux. Nous aimons les vins très aromatiques, sur le fruit avec des tanins enrobés plutôt souples. Des vins charpentés, bien typés, avec une couleur très foncée noir-violet, de la structure et aptes au vieillissement. Des vins authentiques, vinifiés traditionnellement, nous sommes d’ardents défenseurs du terroir et laissons s’exprimer ses notes si caractéristiques (cerise noire, mûre, cassis). On retrouve aussi dans nos vins des notes d’épices, d’herbes de garrigue, de poivre frais, de réglisse... typiques des vins de Vacqueyras. Nos vins sont riches, puissants, les tanins sont soyeux, élégants, ce sont des vins amples en bouche mais qui expriment toute la fraîcheur du fruit. Marc Arnoux ajoute : “Mon frère et moi sommes nés dans ce milieu vigneron qui se succède depuis de nombreuses générations et nous avions à cœur de perpétuer la tradition familiale. Dès notre plus jeune âge, nous avons connu la passion d’élaborer et d’élever le vin. Tout ce savoir-faire transmis par nos aïeux est précieux, c’est un métier passionnant. Nous travaillons aussi en mémoire d’eux, comme en témoigne la Cuvée Jean-Marie Arnoux, que nous avons dédiée à notre père décédé en 2001. Nous utilisons avec modération la technologie car nous souhaitons conserver le caractère de nos vins, les techniques modernes bouleversent parfois la typicité des crus. Nous égrappons totalement ou partiellement les raisins selon le type de cuvée ou le millésime pour éviter les goûts herbacés mais nous veillons aussi par ailleurs à conserver une bonne aptitude au vieillissement de nos vins. En Vacqueyras nous avons 4 cuvées : Cuvée 1717, Cuvée Seigneur de Lauris sélection vieilles vignes, Cuvée Jean-Marie Arnoux (assemblage 50% de vielles vignes et 50% de jeunes vignes), et la Cuvée Vieux Clocher issue de jeunes vignes, un vin gourmand et aromatique.” Notre commercialisation s’effectue pour moitié en France et moitié à l’export, poursuit Jean-François Arnoux. Dans l’hexagone, nos vins sont vendus dans le secteur traditionnel (grossistes, cavistes, restaurateurs et particuliers). Nous développons actuellement nos exportations vers la Chine qui apprécie beaucoup nos vins de caractère, nous sommes aussi présents au Japon, Corée, Singapour... et j’axe aussi mes efforts en Europe ainsi qu’au Brésil et aux États-Unis avec la création d’ambassadeurs de nos vins dans ces pays.”

   

ARNOUX & Fils

Marc et Jean-François Arnoux
Cave du Vieux Clocher
84190 Vacqueyras
Téléphone : 04 90 65 84 18
Télécopie : 04 90 65 80 07
Email : info@arnoux-vins.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VALLEE DU RHONE
e_vallee-du-rhone.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
FORTIA (BI)
MONT-REDON (BI)
MATHIEU (BI)
JACUMIN
BEAUCHENE
LES 3 CELLIER
La MEREUILLE
CLOS SAINT-PIERRE
SERGUIER
TOUR SAINT-MICHEL
CHARBONNIERE
NALYS
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

ARNOUX (Va)
CHAMP-LONG (Ve)
DEURRE (Vi)
GARRIGUE (VA)
SAINT-VINCENT (Vi)
CAMARETTE (Ve)
PUY MARQUIS (VE)
TARA (Ve)
MOULIN (Vi)
(Pierre AMADIEU)
ENCHANTEURS (Ve)
PIERRE DU COQ
CLOS des CAZAUX (Va)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
ROSIERS (CR)
LEVET (CR)
CARABINIERS
JABOULET (Cornas)
DUCLAUX (CR)
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
GILLES FLACHER (SG)
GUY FARGE (SJ)
MONTINE (GA)
PUY DES ARTS (Lu)
POULET (Die)
CANORGUE (Lu)
FONTVERT (Lu)
JAQUES FAURE (Die)
COULET (CO)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

REDORTIER
CAVE DE GRAVILLAS
COTEAUX DE VISAN
ALARY (BI)
AMAUVE
BEAUVALCINTE
CROIX BLANCHE
GAYÈRE
LAURIBERT
MAGALANNE
VALERIANE
MOULIN POURPRÉ
SAINT-ESTÈVE
FAVARDS
FONTSEGUGNE
CLAVEL
ROLIÈRE
Cave SAINTE-CÈCILE
CHATEAU VIEUX
TAVERNEL
AURE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
(BOIS DE BOURSAN)
JULIETTE AVRIL*
BANNERET
(BRUSQUIÈRE*)
(ARNESQUE)
(LOU FREJAU)
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

PESQUIÉ* (Ve)
TERRA VENTOUX*
ST-FR.-XAVIER
PÉQUELETTE (Vi)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
OR ET DE GUEULES* (Cn)
VALCOMBE (Cn)
GAILLARD (CR)
COUDOULIS (L)
JONCIER* (L)
ROCALIERE (L)
(COSTE du PUY (L))
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
MOUTON (Co)
NIÉRO (Co)
BIZARD* (GA)
(CHENE (SJ))
Benoît ROSEAU (SJ)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

CHAPELLE*
MARTIN*
GALUVAL
(PASQUIER)
TERRE d'HACHENE
CABASSE
GUINTRANDRY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
CABOTTE
FONTAVIN
GALET DES PAPES
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

(SYLLA (VE))
(CAVE DE GIGONDAS)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
(DAUVERGNE-RANVIER)
MOURGUES DU CRES (Cn)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
(Baron d'ESCALIN (GA))
GRAND-CALLAMAND (Lu)
André PERRET (SJ)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

COCCINELLES
(VERQUIÈRE)
(AMOUREUSES)
BRESSADES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Jacques DEFRANCE


Depuis un siècle (1867) quatre générations se sont succédées, pour tirer le meilleur de leur vignoble. C’est aujourd’hui Christophe qui veille au respect de la tradition champenoise et des valeurs que lui ont transmises les anciens. Ce vigneron passionné peut être fier de son Champagne brut Millésimé 2004, de belle robe or pâle, limpide et douce, un superbe Champagne de belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, très harmonieux, fin et riche, dont la bouche dévoile une concentration d’arômes subtils (fleurs blanches, coing et miel d’acacia). Belle cuvée Excellence, d’un bouquet très aromatique aux nuances de pêche et de citronnelle, de mousse gourmande, harmonieux et fin, qui mêle structure et nervosité, un Champagne puissant, très parfumé. Le Champagne Prestige, avec cette robe délicate et limpide, très élégant et généreux, aux notes de fruits secs et de fleurs fraîches, qui offre une ampleur et une fraîcheur fine et persistante. Le brut Nature est un Champagne franc et frais, où dominent les agrumes et les petits fruits secs en finale. Joli brut Rosé, à la fois très fin et charnu, robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre. Goûtez également la cuvée Exception brut, de mousse légère, un Champagne fin et persistant, très équilibré, parfumé, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur bien caractéristique, particulièrement savoureux, d’une belle longueur en bouche.

Christophe Defrance
28, rue de La Plante
10340 Les Riceys
Téléphone :03 25 29 32 20
Télécopie :03 25 29 77 83
Email : champagne-jacques-defrance@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagnejacquesdefrance.fr

Domaine LANDRAT-GUYOLLOT


Le domaine de 16,50 ha, constitué de parcelles situées dans des lieux-dits réputés, a été patiemment réuni par dix générations de vignerons, sur un terroir typique de marnes kimméridgiennes et de silex, de sols argilo-calcaires et siliceux. Le Pouilly-Fumé La Rambarde cuvée Créative 2013, sol argilo-calcaire, élevage sur lies fines, est très typé, de jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur. Beau Pouilly-Fumé Gemme de Feu 2012, issu de vignes de Sauvignon en terroir de fossiles silicifiés, de dragées de quartzs et de silex de différentes tailles, avec des arômes d’agrumes et des nuances de noisette, un vin dense, distingué, puissant mais avec cette nervosité en bouche caractéristique, alliant charpente et finesse, d’une belle finale. Dense, leur Pouilly-Fumé Gemme Océane 2012, dont la forme de la bouteille est très originale, de belle robe, au nez de petits fruits et de fumé, est suave, richement bouqueté, un vin complexe et très persistant, alliant puissance et élégance, qui demande une cuisine élaborée.


Les Berthiers - 16, rue du Mont Beauvois
58150 Saint-Andelain
Téléphone :03 86 39 11 83
Télécopie :03 86 39 11 65
Email : landrat-guyollot@wanadoo.fr
Site personnel : www.landrat-guyollot.com

Château LA CAMINADE


“En 1895, précise-ton, notre arrière grand-père Antonin Ressès hérite du Domaine. Ce lieu est chargé d’histoire puisqu’il appartint jusqu’à la Révolution Française au clergé. Ces moines savaient choisir les meilleurs terroirs. En 1973, au lendemain de l’officialisation de l’Appellation Cahors Contrôlée, notre grand-père Marcel et notre père Léonce décident de commercialiser toute leur production en bouteille. Le Domaine s’impose comme l’une des références de l’appellation, un succès attesté par de nombreuses médailles et récompenses. Aujourd’hui, les deux frères (Dominique et Richard) représentent la quatrième génération, à la tête de ce Domaine de 35 ha.” Beau Cahors La Commandery 2010, 97% Cot et 3 % Tannat, très bien élevé 12 mois en fûts de chêne dont 50% de neufs, marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine et veloutée, d’une belle matière, un vin qui commence à se déguster particulièrement bien.  Le Cahors La Caminade 2012, médaille d'Argent à Paris, d’un beau rouge profond, riche en arômes, avec une pointe d’épices, est tout en finesse tannique, un vin très parfumé, ample et velouté. Goûtez le Cahors Esprit 2009, vendange égrappée à 100%, malolactique en barriques suivie d’environ 20 mois d’élevage dans ces mêmes fûts de chêne, complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices.

Dominique et Richard Ressès

46140 Parnac
Téléphone :05 65 30 73 05
Télécopie :05 65 20 17 04
Email : resses@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-caminade.com

CHATEAU DU MASSON


Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs (3ème), producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est reconnue. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. Découvrez ce très beau Bordeaux rouge cuvée Passion 2009, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec, de belle robe pourpre, un vin généreux, dense, à dominante de petits fruits noirs et de musc, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, de garde. Le 2006 se goûte actuellement très bien, à dominante de pruneau, un vin très savoureux, ample en bouche grâce à des tanins soyeux, avec des nuances de cerise noire et d’humus, de belle évolution. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2009, charnu, aux senteurs de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux. Le Bordeaux rosé Fleur du Mayne 2011, est toujours l’un des meilleurs de l’appellation, d’une belle harmonie, avec des notes de rose et de mûre, légèrement épicé, associant nervosité et suavité, de belle finale, parfait sur une terrine.

Michel et Françoise Gautey
1, le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Télécopie :05 57 74 98 63
Email : chateaudumasson@vinsdusiecle.com
Site : chateaudumasson


> Nos dégustations de la semaine

Château GESSAN


Un domaine de 8,45 ha sur sol sablonneux-graveleux, des vignes de 30 ans en moyenne. Un éraflage total et un élevage en cuves pour 40%, le reste en barriques durant 12 mois.
Le Saint-Émilion GC 2010, typé, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle concentration en bouche, qui allie distinction et richesse, un beau vin ample, de garde comme le 2009, avec ces notes de mûre et de griotte, tout en bouche, savoureux et complexe, aux tanins riches. Goûtez toujours le 2008, de bouche savoureuse, équilibré, complexe, d'une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d'épices. Joli Saint-Émilion Château Longa 2010, 4,24 ha sur sol sablonneux graveleux, élevage 100% en cuves, tout en souplesse, finement épicé, charnu. Le tout est à des prix sages, ce qui évite d'hésiter aussi.
Vignobles de Langoz

Château GIGAULT


Une propriété viticole du XVIIIe siècle, de 29 ha (14 de vignes), rachetée en 1998 par Christophe Reboul-Salze. L’âge moyen des vignes (90% Merlot, 5% Cabernet-Sauvignon et 5% Cabernet franc) est de plus de 30 ans, travail du sol de façon traditionnelle en labour, élevage en barriques neuves, de 1 an et de 2 ans.
Bien apprécié son Blaye Côtes de Bordeaux 2012, très représentatif de ce cépage Merlot, que j’affectionne particulièrement, d’un beau rouge profond, riche en fruits et en arômes, tout en finesse tannique, un vin très parfumé, ample et structuré, d’une belle finale en bouche. Le Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Viva 2011 est tout en bouche, de robe rouge rubis franc, aux notes subtiles d’épices (cannelle, poivre) et de fruits noirs bien mûrs.
Il y a encore ce Blaye Côtes de Bordeaux Château les Maréchaux 2012, de couleur rubis, au nez où dominent la mûre, la fraise et l’humus, avec des notes de violette en finale et des tanins souples, réussi comme le 2011, de bouche fondue, de belle couleur, parfumé, avec ces nuances de sous-bois et de griotte, aux tanins fermes et ronds à la fois, qui se goûte très bien aujourd’hui.

Chritsophe Reboul-Salze
1, Gigault
33390 Mazion
Tél. : 05 57 32 62 59 et 06 11 23 69 35
Email : chateau.gigault@gmail.com
www.chateau-gigault.fr.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château d'ESTEAU


Depuis près de trente ans, Serge Playa a entrepris son œuvre : restaurer une ancienne propriété déjà connue au XVIIe siècle et lui redonner son lustre passé. En effet, le Château d’Esteau existait déjà lorsque Belleyme, géographe du Roi, traça la première carte du Médoc en 1766. Depuis, les successions, l’urbanisation et, hélas les crises viticoles ont réduit sa superficie mais l’essentiel demeure : 4 ha d’un terroir où la grave garonnaise prédomine, regroupés autour des bâtiments ce qui confère aux vins une typicité unique. La plantation, d’une densité élevée, fait la part belle au Cabernet-Sauvignon. On a banni les désherbants. Tous les travaux du sol sont mécaniques. Les vendanges sont évidemment manuelles ce qui garantit un tri impitoyable des meilleures grappes. La vinification se fait de manière traditionnelle, avec une cuvaison longue qui assure l’extraction des arômes, et l’élevage est effectué pendant 22 mois en moyenne, en barriques de chêne fin de l’Allier renouvelées à raison de 30% par an. La mise en bouteilles, toujours au Château, a lieu en général pendant l’été qui suit cette période et les vins reposent encore un an en bouteilles avant d’être prêts à la commercialisation.
Depuis 2009, le Château d’Esteau produit un Second Vin, la cuvée 7 & +, issu principalement de ses jeunes vignes, et dans lequel le Cabernet-Sauvignon et le boisé sont moins marqués. Il en résulte un vrai vin-plaisir, très apprécié dans les brasseries parisiennes où il est représenté, mais aussi dans les pays nouveaux consommateurs de vin.
Excitez donc vos papilles avec ce Haut-Médoc 2011, complexe, aux tanins fermes et soyeux à la fois, un vin qui mêle concentration aromatique et souplesse, aux arômes d'épices et de griotte, avec, en bouche, des nuances de fruits confits et de sous-bois. “Ce 2011 (65% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc) a une robe d’intensité moyenne, nous dit Serge Playa, un vin aux notes fruitées et fumées au nez, attaque souple, volume en bouche, une structure correcte, un vin bien équilibré.”
Le 2010 est remarquable, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant, à prévoir sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde, par exemple. Beau 2009, d’un grand classicisme, de couleur pourpre, bien corsé mais très fin, avec ces notes de mûre et de cassis, qui mêle finesse et charpente (10 € environ). Le 2008, un vin de belle teinte foncée, est parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents, classique de ce millésime, de garde, bien entendu. Le 2006, charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, est riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs, de couleur profonde, mêlant structure et élégance, de bonne garde. Remarquable rapport qualité-prix-plaisir. 

Serge Playa

> Les précédentes éditions

Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine Jean-Max ROGER


CHARPENTIER


Domaine de NOIRÉ


Château CADET-BON


PIPER-HEIDSIECK


Château CHENE-VIEUX


BARON-FUENTÉ


André DEZAT et Fils


Château LESTAGE-DARQUIER


Pierre MIGNON


Château du GRAND-CAUMONT


Château BOUTILLON


Domaine de VIAUD


Château HENNEBELLE


Domaine CAMAÏSSETTE


Château ORISSE du CASSE


Château MIRE-L'ÉTANG


Charles HEIDSIECK


Domaine CHARBONNIER



CHATEAU DE GUEYZE


CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE TROTEREAU


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


MAISON MOLLEX


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


LA BASTIDE BLANCHE


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU TOULOUZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales